Archive pour la catégorie 'Non classé'

Bon vendredi.

114713-picture-of-jesus.jpg

Transparent comme un ange

 

Dans ce passage de l’Évangile de Matthieu, les apôtres demandent à Jésus qui sera le plus grand dans le Royaume des Cieux, et Jésus, comme nous le relatent d’autres passages de l’Évangile, prend un enfant près de lui, pour leur montrer à quoi il faut ressembler pour pouvoir entrer dans le Royaume. Il parle ensuite des anges des petits, qui sont constamment devant la face de Dieu. Cela peut nous donner une occasion de réfléchir un peu sur ce que sera le Royaume des cieux, le ciel.

Jésus nous met ici en garde contre le mépris. Dans le Royaume des cieux, il ne pourra pas y avoir de mépris. Il ne pourra y avoir dans les cœurs ni haine, ni mauvaise estime des autres. Ceux qui se considèrent supérieurs aux autres ne pourront pas y entrer. Telle est l’une des conditions indispensables pour que la paix et l’amour règnent sans partage dans le ciel. Voilà pourquoi notre cœur a besoin d’être purifié, d’être vidé de toutes les haines, les rancœurs, les mépris, les sentiments de supériorité que nous pouvons avoir. Contempler l’harmonie et la paix qu’il y aura dans le ciel doit nous pousser à vouloir toujours purifier notre cœur de toute trace d’orgueil ou d’égoïsme.

 

Cette méditation a été écrite par Frère Jean Marie Fornerod, LC

Publié dans:Non classé |on 1 octobre, 2015 |Pas de commentaires »

Saint Léger.

 

Saint Léger. San_Leodegario_di_Autun

 

Saint Léger est  évêque d’Autun en 663. Mais, confronté à la haine d’Ébroïn, maire du palais du roi de Neustrie Théodoric, il est  assassiné en 679 deux ans après que ce dernier lui ait crevé les yeux.

 Avec lui on vénère la mémoire de son frère saint Gérin, martyr, lapidé sur l’ordre du même Ébroïn.

 

Publié dans:Non classé |on 1 octobre, 2015 |Pas de commentaires »

Bon jeudi.

emmaus12

Donner Jésus

Jésus va se faire aider de ses disciples pour annoncer le Royaume, et il les envoie donc dans différents endroits pour porter sa parole. Et il leur donne plusieurs conseils qui, au-delà de simples conseils pratiques, nous montrent le chemin à suivre pour vivre comme chrétiens et faire connaître Jésus autour de nous. L’Évangile nous dit que Jésus les envoie dans des localités où lui-même devait aller. Voilà un premier point important, le chrétien, quand il parle de sa foi, quand il annonce la Bonne Nouvelle, ne parle pas en son nom, mais au nom de celui qui l’a envoyé. Les chrétiens ne cherchent pas à se faire des propres disciples, mais à amener les autres à rencontrer Jésus. La mission doit se vivre avec humilité, notre rôle n’est seulement qu’un rôle de préparation, le rôle principal, c’est celui de Jésus.

 

Cette méditation a été écrite par Frère Jean Marie Fornerod, LC

Publié dans:Non classé |on 30 septembre, 2015 |Pas de commentaires »

Bon mardi.

Bon mardi. trois-saints-archanges-2

« Vous verrez le ciel ouvert et les anges de Dieu »

 Les anges sont présents du début à la fin de la Bible. Leur nom, en grec, signifie qu’ils sont des messagers. Envoyés de Dieu, ils ont pour mission de servir les hommes en œuvrant pour leur salut (cf. He 1,14). Leur existence est certaine. Jésus lui-même parle d’eux comme d’êtres réels et actifs. Ils se réjouissent avec Dieu lorsqu’un pécheur se convertit (cf. Lc 15,10). Les archanges que nous célébrons aujourd’hui sont, parmi les anges, les principaux dont nous connaissions le nom. Michel est le chef de l’armée angélique qui doit protéger l’Église contre Satan (cf. Ap 12,1-9). Gabriel est l’ange chargé de porter le plus important message qui soit pour l’humanité : c’est lui qui parle à Marie et lui expose le plan de salut de Dieu (cf. Lc 1,26-38). Raphaël, quant à lui, est le mystérieux compagnon de voyage de Tobie. Il est un véritable guide (cf. Tb 5,4). Les anges ou archanges sont donc des aides encore et toujours précieuses et réelles dans notre vie. Nombreux sont les sanctuaires qui leur sont dédiés. Mais, nous souvenons-nous assez souvent de les invoquer ?

 

Cette méditation a été écrite par Emanuelle Pastore, consacrée de Regnum Christi

Publié dans:Non classé |on 28 septembre, 2015 |Pas de commentaires »

Bon vendredi.


p1s11

« Il faut que le Fils de l’homme souffre…, soit rejeté…et tué, et qu’il ressuscite »

    Etre homme signifie : être pour la mort ; être homme signifie : devoir mourir… Vivre, en ce monde, veut dire mourir. « Il s’est fait homme » (Credo) ; cela signifie donc que le Christ aussi est allé vers la mort. La contradiction qui est propre à la mort de l’homme atteint en Jésus son acuité extrême, car en lui, qui est dans une communion d’échange totale avec le Père, l’isolement absolu de la mort est une pure absurdité. D’autre part, en lui la mort a aussi sa nécessité ; en effet, le fait d’être avec le Père est à la source de l’incompréhension que les hommes lui témoignent, à la source de sa solitude au milieu des foules. Sa condamnation est l’acte ultime de la non-compréhension, du rejet de cet Incompris dans une zone de silence.

Du même coup, on peut entrevoir quelque chose de la dimension intérieure de sa mort. Chez l’homme, mourir est toujours à la fois un événement biologique et spirituel. En Jésus la destruction des supports corporels de la communication brise son dialogue avec le Père. Donc ce qui se rompt dans la mort de Jésus Christ est plus important que dans n’importe quelle mort humaine ; ce qui est arraché là, c’est le dialogue qui est l’axe véritable du monde entier.

Mais de même que ce dialogue l’avait rendu solitaire et qu’il était à la base de la monstruosité de cette mort, de même en Christ la Résurrection est déjà fondamentalement présente. Par elle, notre condition d’homme s’insère dans l’échange trinitaire de l’amour éternel. Elle ne peut plus jamais disparaître ; au-delà du seuil de la mort, elle se lève à nouveau et recrée sa plénitude. Seule donc la Résurrection dévoile le caractère ultime, décisif de cet article de notre foi : « Il s’est fait homme »… Le Christ est pleinement homme ; il le reste pour toujours. La condition humaine est entrée par lui dans le propre être de Dieu ; c’est le fruit de sa mort.

Commentaire du jour
Cardinal Joseph Ratzinger [Benoît XVI, pape de 2005 à 2013]
Der Gott Jesu Christi (trad. Fayard 1977, p. 85s)

 

Publié dans:Non classé |on 24 septembre, 2015 |Pas de commentaires »

Bon jeudi.

clipart-jesus-RcGKAajcL

 

« Mais qui est cet homme dont j’entends dire de telles choses ? »

« Hérode, qui était au pouvoir en Galilée ». Seigneur, le roi Hérode est inquiet. Il est rusé et il tremble dès que le moindre vent souffle sur le pays qu’il dirige au nom de César. Toi-même, tu le traites de « renard ». Ses réflexions intérieures sont incessantes. « Cet homme ne peut pas être Jean puisque je l’ai fait décapiter, mais alors qui est-ce ? – C’est Elie… C’est un ancien prophète ? » Hérode n’est pas juif et il ne connaît pas l’histoire du peuple qu’il gouverne. Et sa vanité et son orgueil le pousseront, si nécessaire, à exercer son pouvoir par la force pour les « faire revenir à la raison ». Pourtant, comme dans le cœur de tout homme, Dieu a semé le désir de le rencontrer. Hérode t’entend frapper, il réfléchit, il écoute, il se parle, mais il n’ouvre pas.

 

 

Cette méditation a été écrite par Cécile Beaure d’Augères, consacrée de Regnum Christi

Publié dans:Non classé |on 23 septembre, 2015 |Pas de commentaires »

Bon mercredi.

emmaus12

« Il les envoya proclamer le règne de Dieu et guérir les malades »

 

 Dans ce passage de l’Évangile, le Christ envoie ses douze apôtres en mission. Jusqu’à présent, c’était lui qui parcourait en tous sens la Galilée pour annoncer la venue du règne de Dieu. Dorénavant, ce seront les Douze qui se chargeront de cette mission. C’est comme si Jésus leur disait : « Faites tout ce que j’ai fait ! Imitez non seulement mes paroles, mais aussi mes miracles ». Voilà qui est frappant ! S’il ne s’agissait que de parler, ce serait encore jouable, mais accomplir des miracles… ! Le Christ ne leur demande-t-il pas l’impossible ? Non, Dieu ne demande jamais l’impossible, il nous donne toujours la force d’accomplir ce qu’il nous commande.
Ici, saint Luc insiste sur l’autorité que Jésus confie à ses apôtres. Cette autorité sur les ennemis du corps et de l’âme ne doit pas être un motif de gloire, mais de service. Les apôtres et leurs successeurs sont des ministres, c’est-à-dire des serviteurs du peuple de Dieu. Seigneur, donne-moi l’humilité de servir ton Église en accomplissant ma mission avec fidélité !

 

Cette méditation a été écrite par Frère Benoît Terrenoir, LC

Publié dans:Non classé |on 22 septembre, 2015 |Pas de commentaires »

Bon mardi.

Trinite2011

« Ma mère et mes frères sont ceux qui écoutent la parole de Dieu, et qui la mettent en pratique »

 

La famille de Jésus cherche à le voir. Quelle chance d’être de sa famille ! D’avoir un lien si fort avec lui ! Le Christ crée un nouveau lien, encore plus profond. Il s’agit non plus d’une relation de sang mais d’une relation spirituelle. Le sang procure une vie périssable, l’Esprit une vie impérissable. Voici donc l’héritage que nous recevons et qui nous fait enfants de Dieu, fils dans le Fils. Dans le Fils parce que nous vivons alors de l’Esprit de Jésus. Nous participons avec lui, en lui de sa relation filiale. Il instaure ainsi la famille des enfants de Dieu. La réponse du Christ que nous lisons dans l’Évangile n’est donc pas un mépris pour les siens. Le statut d’être frères et sœurs dans l’Esprit est encore plus grand que d’être frères et sœurs de sang, puisque nous sommes alors fils du Père de Jésus, notre Père du Ciel.

 

Cette méditation a été écrite par Anne-Marie Terrenoir, consacrée de Regnum Christi

Publié dans:Non classé |on 21 septembre, 2015 |Pas de commentaires »

Messe du dimanche 20/09/2015;

 

 

Au sommaire : Rencontre avec les paroissiens de l’église Saint-Michel de Papara, à Tahiti. Célébrée en l’Eglise Saint-Michel à Papara (Tahiti). Prédicateur : le frère Eric-Thomas Macé, dominicain. Reportage sur la tradition du «Fa’a'mu», signifiant littéralement «enfants nourris par d’autres» et sur les difficultés des couples et des familles à Tahiti, où la violence est très présente.

 

Pour tous ceux qui n’ont pas pu assister à la messe dominicale, cliquez sur le logo de France 2

75d88bccafe77ceaf5e2da03c220b85e4a97d9cec4837

Publié dans:Non classé |on 20 septembre, 2015 |Pas de commentaires »

Bon samedi.

Bon samedi. blepin10

« Et ce qui est tombé dans la bonne terre, ce sont les gens qui ont entendu la Parole dans un cœur bon et généreux »

 

Cette parabole du Seigneur nous fait comprendre que la vie spirituelle, la vie de communion avec Dieu, est un vrai combat. Autant nous pouvons faire alliance avec Dieu et comptez sur son assistance dans notre vie pour persévérer dans son amitié, autant il y a aussi un ennemi de notre âme qui ne regarde pas du tout d’un œil bienveillant notre communion avec Dieu et il cherche à tout prix à nous en priver en nous proposant des alternatives à Dieu, nos péchés. Satan a une jalousie terrible pour les hommes qui entrent en alliance avec le Seigneur parce que c’est justement ce qu’il a perdu en se rebellant contre Dieu. Saint Cyprien dans son œuvre « De Zelo et livore » nous explique que la motivation principale du tentateur au moment de la tentation d’Adam et Ève était la jalousie. Dieu vient semer en nous sa Parole et si souvent il est arrêté dans son élan par nos péchés qui nous font tourner le dos à sa grâce au moment même où nous la recevons. C’est le grain qui est tombé sur le bord du chemin. Ainsi que le commente le P. Pascal Ide dans son livre Les sept péché capitaux (Ed. Mame, 2002, p. 10), « nous éprouvons de grandes difficultés à distinguer notre péché. Nous ne le voyons plus ; ou nous le voyons trop ; ou nous ne le voyons pas où il est vraiment ». Demandons au Seigneur la grâce de voir notre péché et cherchons à nous en libérer par le sacrement de réconciliation.

Cette méditation a été écrite par Père Richard Tardiff, LC

Publié dans:Non classé |on 18 septembre, 2015 |Pas de commentaires »
12345...29

Sitedneanan |
Harrisonvugr |
Tristanjjbo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | دروس وعبر
| Disciples du Christ -laïcs-...
| مديونة حنين