Archive pour la catégorie 'Non classé'

bon jeudi.

bon jeudi. therese

« Père, ceux que tu m’as donnés, je veux que là où je suis, eux aussi soient avec moi »

[...]  Votre amour m’a prévenue dès mon enfance, il a grandi avec moi, et maintenant c’est un abîme dont je ne puis sonder la profondeur. L’amour attire l’amour ; aussi, mon Jésus, le mien s’élance vers vous, il voudrait combler l’abîme qui l’attire, mais hélas, ce n’est pas même une goutte de rosée perdue dans l’océan ! Pour vous aimer comme vous m’aimez, il me faut emprunter votre propre amour, alors seulement je trouve le repos. Ô mon Jésus, c’est peut-être une illusion, mais il me semble que vous ne pouvez combler une âme de plus d’amour que vous n’en avez comblé la mienne ; c’est pour cela que j’ose vous demander d’aimer ceux que vous m’avez donnés comme vous m’avez aimée moi-même. Un jour, au ciel, si je découvre que vous les aimez plus que moi, je m’en réjouirai, reconnaissant dès maintenant que ces âmes méritent votre amour bien plus que la mienne ; mais ici-bas, je ne puis concevoir une plus grande immensité d’amour que celle qu’il vous a plu de me prodiguer gratuitement sans aucun mérite de ma part.

Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus (1873-1897), carmélite, docteur de l’Église
Manuscrit autobiographique C, 34-35

Publié dans:Non classé |on 4 juin, 2014 |Pas de commentaires »

Psaume : 15, 1-2a.5, 7-8, 9-10, 2b.11

Garde-moi, Seigneur mon Dieu, toi, mon seul espoir !

Pour lire ou écouter le psaume en entier cliquez sur l’enluminure.

anes

Publié dans:Non classé, psaume du jour |on 4 juin, 2014 |Pas de commentaires »

Bon mercredi.

Bon mercredi. 2ider7AVKNFZPOB0-k0so5-jXVY

« Pour qu’ils aient en eux ma joie »

      Jésus peut prendre totalement possession de notre âme si seulement elle s’abandonne à lui avec joie. « Un saint triste est un triste saint », avait l’habitude de dire saint François de Sales. Sainte Thérèse d’Avila ne s’inquiétait de ses sœurs que lorsqu’elle voyait l’une d’entre elles perdre sa joie.

      Aux enfants, aux pauvres, à tous ceux qui souffrent et sont seuls, donnez un sourire joyeux ; ne leur offrez pas seulement vos soins mais aussi votre cœur. Peut-être que nous ne serons pas en mesure de donner beaucoup, mais nous pouvons toujours donner la joie qui jaillit d’un cœur aimant Dieu. La joie est très communicative. Soyez donc pleins de joie lorsque vous serez parmi les pauvres.

Bienheureuse Teresa de Calcutta (1910-1997), fondatrice des Sœurs Missionnaires de la Charité 
Jesus, the Word to Be Spoken, ch. 12, 21-22 (trad. Jésus, Celui qu’on invoque, Nouvelle Cité 1988, p. 160)

 

Publié dans:Non classé |on 2 juin, 2014 |Pas de commentaires »

Bon Mardi.

Trinite2011

« Comme tu lui as donné autorité sur tout être vivant, il donnera la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés »

      « Je meurs pour tous, dit le Seigneur, afin de communiquer ma vie à tous, et j’ai fait de ma chair une rançon pour la chair de tous. Car la mort sera mise à mort dans ma mort, et la nature humaine qui était tombée ressuscitera avec moi. Pour cela je suis devenu l’un d’entre vous, c’est-à-dire un homme de la descendance d’Abraham, pour ‘ me rendre semblable en tout à mes frères ’ » (He 2,17)… En effet, ni le démon qui possédait le pouvoir de la mort, ni la mort elle-même, ne pouvaient être vaincus autrement ; il fallait que le Christ se donne pour nous, un seul en rançon pour tous ; car il était au-dessus de tous. C’est pourquoi il est dit dans les psaumes qu’il s’est offert pour nous à Dieu son Père comme une victime sans tache : « Tu ne voulais ni offrande ni sacrifice, mais tu m’as formé un corps. Tu ne demandais pas d’holocauste pour le péché. Alors j’ai dit : Voici, je viens » (Ps 39,7s; He 10,5)…

      Apprenons par ses propres paroles que le Christ a offert sa chair pour la vie du monde : « Père saint, dit-il, garde-les. » Et encore : « Pour eux je me consacre moi-même » (Jn 17,11.19)… Autrement dit : « Je m’offre comme un sacrifice très pur et d’agréable odeur » (cf Gn 8,21; Ep 5,2). En effet, selon la Loi, ce qui était consacré, ce qu’on appelait sacré ou saint, c’est ce qui était apporté sur l’autel. Le Christ a donc donné son propre corps pour la vie de tous, et en retour il a implanté sa vie en nous… Lorsque ce Verbe de Dieu, sa Parole qui donne la vie, a habité dans notre chair, il l’a rétablie dans le bien qu’il avait en propre, c’est-à-dire dans la vie.

Saint Cyrille d’Alexandrie (380-444), évêque et docteur de l’Église 
Commentaire sur l’évangile de Jean, 4,2 (trad. bréviaire 3e sam. Pâques rev.)

Publié dans:Non classé |on 2 juin, 2014 |Pas de commentaires »

Messe du 1er juin 2014

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans:Non classé |on 1 juin, 2014 |Pas de commentaires »

Clôture du 14 ème festival d’orgues

Dimanche 12 octobre à 16h00

Clôture du 14 ème festival d’orgues avec :

Bernd Bachmann, baryton ;

Reinhard Ardelt Orgues ;

Oeuvres de Brahms.

 

1...2526272829

Sitedneanan |
Harrisonvugr |
Tristanjjbo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | دروس وعبر
| Disciples du Christ -laïcs-...
| مديونة حنين