Archive pour la catégorie 'Non classé'

Bon vendredi.

114713-picture-of-jesus.jpg

« Seigneur, toi, tu sais tout : tu sais bien que je t’aime »

 

Le Seigneur demande à Pierre s’il l’aime, ce qu’il savait très bien ; et il le lui demande non pas une fois, mais deux et même trois fois. Et chaque fois Pierre répond qu’il l’aime, et chaque fois Jésus lui confie le soin de faire paître ses brebis. À son triple reniement répond une triple affirmation d’amour. Il faut que sa langue serve son amour, comme elle a servi sa peur ; il faut que le témoignage de sa parole soit aussi explicite en présence de la vie qu’elle l’a été devant la menace de la mort. Il faut qu’il donne une preuve de son amour en s’occupant du troupeau du Seigneur, comme il a donné une preuve de sa timidité en reniant le Pasteur.

 

Saint Augustin (354-430), évêque d’Hippone (Afrique du Nord) et docteur de l’Église
Sermons sur l’évangile de Jean, n°123

Publié dans:Non classé |on 21 mai, 2015 |Pas de commentaires »

Bon jeudi.

Toussaint

Qu’ils soient un

 

 

« Que tous, ils soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et moi en toi ». Le Seigneur demande au Père que nous puissions être « un ». Pour n’être plus qu’un avec nos frères, il nous faut tout d’abord réussir à être un avec nous-mêmes. Cette unité intérieure entre notre foi, nos pensées, nos paroles et nos actions nous permettra d’entrer véritablement en communion. Il ne peut y avoir d’union entre les personnes, là où il n’y a pas, avant, une unité dans la personne elle-même. La cohérence entre nos convictions et nos actions est un combat de tous les jours, pour lequel nous puisons notre force en Dieu. Dans la prière et la méditation de la vie du Christ, nous découvrons le secret de cette unité de Dieu qui est aussi Trinité : l’amour.

Cette méditation a été écrite par Frère Melchior Poisson, LC

Publié dans:Non classé |on 20 mai, 2015 |Pas de commentaires »

Bon mercredi.

114713-picture-of-jesus.jpg

« Je leur ai fait don de ta Parole »

Cette méditation a été écrite par Frère Matthieu Boo d’Arc, LC

 

« Et maintenant que je viens à toi ». Jésus s’en va. Laissera-t-il seuls ses disciples ? Il les a gardés fidèles pendant toute sa vie terrestre. Que leur laissera-t-il, nous laissera-t-il, maintenant que nous ne le voyons plus ? « Je te demande que tu les gardes du Mauvais ». Jésus intercède pour nous. Il supplie son Père nous envoyer les grâces nécessaires pour être fidèles. « Je leur ai fait don de ta parole ». Il nous laisse la Parole de Dieu, l’Évangile. Cette parole est vérité, et c’est seulement par elle que nous resterons unis à Dieu. « Pour qu’ils aient en eux ma joie ». Jésus veut nous donner cette joie, la joie de sa présence. D’où vient cette joie, qui rayonne encore aujourd’hui sur le visage des vrais croyants ? Elle vient de savoir que, si Jésus a veillé sur nous jusqu’à maintenant, il ne cessera pas. Tout ce qui pourra nous arriver, difficultés, maladie, abandon, ne nous surprendra jamais seuls. Jésus-Christ voit, veille, est présent.

Publié dans:Non classé |on 19 mai, 2015 |Pas de commentaires »

Bon mardi.

clipart-jesus-Jesus3

« Je t’ai glorifié sur la terre en accomplissant l’œuvre que tu m’avais confié »

Saint Augustin (354-430), évêque d’Hippone (Afrique du Nord) et docteur de l’Église
Sermons sur l’évangile de Jean, n°106

« J’ai manifesté ton nom aux hommes que tu m’as donnés » : non pas son nom de Dieu, mais celui de Père. Ce nom-là ne pouvait pas être manifesté sans la manifestation du Fils. En effet, il n’y a aucun peuple qui, même avant de croire en Jésus Christ, n’ait eu une certaine connaissance de Dieu comme étant le Dieu de toute la création. Car la puissance du Dieu véritable est telle qu’il ne peut absolument pas être caché à une créature raisonnable qui veut faire usage de son esprit. Sauf un petit nombre d’individus dont le caractère a vraiment atteint la dépravation, le genre humain tout entier reconnaît Dieu comme l’auteur de ce monde… Mais le nom de Père de Jésus Christ, par lequel il enlève le péché du monde, n’était nullement connu, et c’est ce nom-là que le Seigneur manifeste à ceux que son Père lui a donnés.

Publié dans:Non classé |on 18 mai, 2015 |Pas de commentaires »

Messe du 17 mai.

Célébrée en l’église Notre-Dame-du-Bon-Repos, à Montfavet (84). Prédicateur : le père René-Luc, prêtre de la paroisse étudiante de Montpellier. Déportée en 1944 au camp de Ravensbrück, puis militante des droits de l’homme et de la lutte contre la pauvreté, Geneviève de Gaulle-Anthonioz a été présidente d’ATD Quart Monde de 1964 à 1998.

Pour tous ceux qui n’ont pas assisté à la messe dominicale, cliquez ci-dessous.

75d88bccafe77ceaf5e2da03c220b85e4a97d9cec4837

Publié dans:Non classé |on 17 mai, 2015 |Pas de commentaires »

Bon samedi.

clipart-jesus-RcGKAajcL

La présence de Jésus

 

Cette méditation a été écrite par Frère Jean Marie Fornerod, LC

 

Jésus sait qu’il s’en va, et qu’il ne sera plus présent sur la terre de la manière avec laquelle il a été présent depuis sa naissance à Bethléem. Il sait que d’une certaine façon il va laisser ses disciples « seuls ». Et pourtant, par d’autres manières, il va rester présent. Une des manières qu’il a choisie pour cela est la présence par le moyen de ses disciples. Ils sont chargés, par leurs paroles et leur vie, de continuer la présence de Jésus dans le monde. En faisant vivre Jésus dans leur âme, ils peuvent rendre Jésus présent autour d’eux.

Or, pour faire vivre Jésus en eux, les disciples doivent vivre dans la vérité. Voilà pourquoi Jésus prie afin qu’ils soient consacrés dans la vérité. En effet, celui qui vit dans la vérité, c’est-à-dire qui conforme toute sa vie à la volonté de Dieu, qui essaie de vivre selon les enseignements de Jésus, témoigne par cela de la vérité de Dieu. Le témoignage de sa propre vie est sans doute une des meilleures façons pour un chrétien de transmettre Jésus. Faire vivre l’amour et la vérité dans sa propre vie est un témoignage qui devient une grande aide pour que les personnes qui vivent autour de nous puissent aussi accueillir et faire vivre Jésus dans leur cœur, lui qui est l’amour et la vérité.

Publié dans:Non classé |on 16 mai, 2015 |Pas de commentaires »

Lecture de la messe du dimanche 17/05/2015.

ImageProxy

Le Seigneur a son trône dans les cieux » chante le psaume de ce septième dimanche. La présence de Jésus au Ciel n’exclut pas sa proximité auprès de nous. Bien au contraire !  Notre cœur est son ciel, pour que nous ayons en nous sa joie, à partager.

ImageProxy.mvc

Publié dans:Non classé |on 15 mai, 2015 |Pas de commentaires »

La neuvaine pour l’Esprit Saint.

url

Neuvaine au Saint-Esprit (à faire entre l’Ascension et la Pentecôte)

 

Entre le temps de l’Ascension et de la Pentecôte, l’Eglise, en prière avec la Vierge Marie et les Apôtres, invite chaque fidèle à invoquer plus spécialement l’Esprit-Saint. La Sainte Écriture atteste que, durant les neuf jours qui séparent l’Ascension de la Pentecôte, les Apôtres « d’un seul cœur participaient fidèlement à la prière, avec quelques femmes, dont Marie, la Mère de Jésus » (Actes 1, 14), en attendant d’être « revêtus d’une force venue d’en haut » (Luc 24, 49). N’ayons pas peur de saisir les grandes grâces qui nous sont offertes en faisant cette neuvaine de Saint Alphonse de Liguori.

 

https://viechretienne.catholique.org/prieres/a-l-esprit-saint/41138-neuvaine-au-saint-esprit-a-faire-entre-l

Publié dans:Non classé |on 13 mai, 2015 |Pas de commentaires »

Ascension du Seigneur.

 

Ascension du Seigneur.

« L’Ascension du Seigneur, célèbre l’entrée du Christ dans la gloire de Dieu, c’est-à-dire la fin de sa présence visible sur terre; elle préfigure notre vie dans l’Éternité. Son départ symbolise un nouveau mode de présence, à la fois toute intérieure, universelle et hors du temps, car le Christ reste présent dans les sacrements et tout particulièrement celui de l’Eucharistie. Croire que le Christ ressuscité est entré dans la gloire est un acte de foi. »

Publié dans:Non classé |on 13 mai, 2015 |Pas de commentaires »

Bon mercredi.

url

« L’Esprit de vérité recevra ce qui vient de moi pour vous le faire connaître »

Bienheureux John Henry Newman (1801-1890), Cardinal, théologien, fondateur de l’Oratoire en Angleterre
Sermon « Christ Manifested in Remembrance », PPS t. 4, n°17

      Au moment de quitter ses apôtres, comme ils étaient peinés, notre Seigneur les a consolés par la promesse d’un autre guide et enseignant, en qui ils pourraient mettre leur confiance et qui serait encore plus pour eux que ce qu’il avait été lui-même… Mais ce nouveau Consolateur miséricordieux, tout en apportant une plus grande grâce, ne pouvait pas cacher ou obscurcir ce qui avait précédé… Et en se manifestant, comment pourrait-il faire autre chose que manifester le Fils, lui qui ne fait qu’un avec le Fils, lui l’Esprit qui procède du Fils ? Comment aurait-il pu ne pas jeter une lumière nouvelle sur la compassion et les perfections de celui dont la mort en croix ouvrait à l’Esprit Saint un accès miséricordieux au cœur de l’homme ?…

Le Christ a dit explicitement à ses apôtres : « Il me glorifiera »… Comment l’Esprit rend-il gloire au Fils de Dieu ? Il révèle que celui qui se donnait pour le Fils de l’homme était le Fils unique du Père (Jn 1,18)… Notre Sauveur avait bien déclaré qu’il était le Fils de Dieu…, il avait dit tout ce qu’il faut nous dire, mais ses apôtres ne l’avaient pas compris. Même en confessant leur foi avec conviction sous l’action secrète de la grâce de Dieu, ils ne comprenaient pas encore tout ce qu’ils affirmaient…

Les paroles de notre Sauveur demeurent mais attendent quelque temps leur éclaircissement ; c’est bien ce qu’il réservait pour l’heure de la venue de celui qu’il devait envoyer. C’est l’Esprit qui mettrait en pleine lumière sa personne et ses paroles… Apparemment, ce n’est qu’après sa résurrection et surtout après son ascension, lorsque l’Esprit Saint est descendu, que les apôtres ont compris qui avait été avec eux.

Publié dans:Non classé |on 12 mai, 2015 |Pas de commentaires »
1...34567...29

Sitedneanan |
Harrisonvugr |
Tristanjjbo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | دروس وعبر
| Disciples du Christ -laïcs-...
| مديونة حنين