Sainte thérèse de Lisieux.

 

 

Sainte thérèse de Lisieux. dans Saint du jour Santa_Teresa_di_Gesu_Bambino-di_Lisieux-AU

 

Thérèse Martin naît à Alençon, en France, le 2 janvier 1873, elle est la fille d’un couple de commerçants  d’Alençon, Louis et Zélie Martin, Thérèse perd sa mère à l’âge de quatre ans et demi. Elle est élevée par ses sœurs aînées Marie et Pauline, qui tour à tour entrent au carmel de Lisieux.

En 1888, grâce à  une dérogation du Pape Léon XIII,  elle aussi entre au carmel de Lisieux, elle a quinze ans.

En 1894, elle commence à rédiger ses mémoires (L’histoire d’une âme) à la demande de Mère Agnès, sa supérieure. 

En septembre 1896, elle achève son second manuscrit alors qu’elle est à l’article de la mort.

En 1897 elle commence l’écriture du troisième manuscrit qu’elle achèvera,  grâce à l’aide des soeurs, quelques jours avant sa mort.

Elle meurt le 30 septembre 1897, pour entrer, suivant son désir, dans une phase nouvelle de présence apostolique en faveur des âmes, dans la communion des saints, pour répandre une pluie de roses sur le monde.

Elle fut canonisée par Pie XI (Ambrogio Damiano Achille Ratti, 1922-1939) le 17 mai 1925 et ce même Pape la proclama « Patronne universelle des missions« .

Saint Jean Paul II (Karol Józef Wojtyła, 1978-2005) proclama Thérèse de l’Enfant-Jésus et de la Sainte Face Docteur de l’Église universelle le 19 octobre 1997.

 

 

Publié dans : Saint du jour | le 30 septembre, 2015 |Pas de Commentaires »

Bon mardi.

Bon mardi. trois-saints-archanges-2

« Vous verrez le ciel ouvert et les anges de Dieu »

 Les anges sont présents du début à la fin de la Bible. Leur nom, en grec, signifie qu’ils sont des messagers. Envoyés de Dieu, ils ont pour mission de servir les hommes en œuvrant pour leur salut (cf. He 1,14). Leur existence est certaine. Jésus lui-même parle d’eux comme d’êtres réels et actifs. Ils se réjouissent avec Dieu lorsqu’un pécheur se convertit (cf. Lc 15,10). Les archanges que nous célébrons aujourd’hui sont, parmi les anges, les principaux dont nous connaissions le nom. Michel est le chef de l’armée angélique qui doit protéger l’Église contre Satan (cf. Ap 12,1-9). Gabriel est l’ange chargé de porter le plus important message qui soit pour l’humanité : c’est lui qui parle à Marie et lui expose le plan de salut de Dieu (cf. Lc 1,26-38). Raphaël, quant à lui, est le mystérieux compagnon de voyage de Tobie. Il est un véritable guide (cf. Tb 5,4). Les anges ou archanges sont donc des aides encore et toujours précieuses et réelles dans notre vie. Nombreux sont les sanctuaires qui leur sont dédiés. Mais, nous souvenons-nous assez souvent de les invoquer ?

 

Cette méditation a été écrite par Emanuelle Pastore, consacrée de Regnum Christi

Publié dans : Non classé | le 28 septembre, 2015 |Pas de Commentaires »

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 1,47-51.

Lorsque Jésus voit Nathanaël venir à lui, il déclare à son sujet : « Voici vraiment un Israélite : il n’y a pas de ruse en lui. »
Nathanaël lui demande : « D’où me connais-tu ? » Jésus lui répond : « Avant que Philippe t’appelle, quand tu étais sous le figuier, je t’ai vu. »
Nathanaël lui dit : « Rabbi, c’est toi le Fils de Dieu ! C’est toi le roi d’Israël ! »
Jésus reprend : « Je te dis que je t’ai vu sous le figuier, et c’est pour cela que tu crois ! Tu verras des choses plus grandes encore. »
Et il ajoute : « Amen, amen, je vous le dis : vous verrez le ciel ouvert, et les anges de Dieu monter et descendre au-dessus du Fils de l’homme. »

Publié dans : Evangile du jour | le 28 septembre, 2015 |Pas de Commentaires »

Psaume : Ps 137 , 1-2a, 2bc-3, 4-5.

R/Je chanterai le Seigneur, en présence des anges.

Pour lire le psaume et écouter la méditation cliquez ci-dessous.

anes

Publié dans : psaume du jour | le 28 septembre, 2015 |Pas de Commentaires »

Saints Michel, Gabriel et Raphaël.

 

Saints  Michel, Gabriel et Raphaël. dans Saint du jour les_sa10

Archanges
(Fête)

Dans les religions juive, chrétienne et musulmane, les archanges sont une catégorie d’anges. Ils constituent l’un des neuf chœurs des anges. Dans la hiérarchie des anges, les archanges forment le second niveau, juste au-dessus des anges eux-mêmes (comme l’indique le préfixe arch qui signifie supérieur).

Les archanges connus par leurs noms sont :

  • Michel, prince de la milice céleste, est mentionné dans l’Apocalypse et dans le livre de Daniel de la Bible et dans le Coran pour l’islam (sourate 2 verset 98) ;
  • Raphaël, protecteur des voyageurs mentionné dans le Livre de Tobie dans la Bible ;
  • Gabriel, messager céleste, apparaît dans le judaïsme, le christianisme et l’islam (Djibril ou Jebril).

Cependant Gabriel et Raphaël ne sont pas mentionnés dans la Bible comme étant archanges. Seul Michel porte ce titre. Selon la signification du terme « le plus puissant, le premier », il y en avait sept au début dont quatre furent bannis.

Lucifer et Belzébuth, avant leur chute, étaient également des archanges. On parlait de Lucifer Archange et de Belzébuth Archange, Lucifer étant le frère de Saint Michel dans les premiers temps. Aujourd’hui, Lucifer et Belzébuth incarnent les deux visages du diable (Lucifer en est le visage violent et haineux, Belzébuth la face perverse et incestueuse).

En guise de rétribution pour son attitude face à la rébellion de Lucifer, Michel est autorisé à agir sans la permission de Dieu. Il est le seul à avoir ce pouvoir.

 

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Archange

 

Publié dans : Saint du jour | le 28 septembre, 2015 |Pas de Commentaires »

Psaume : Ps 42 , 1, 2, 3, 4.

R/Espère en Dieu ! De nouveau je rendrai grâce :

il est mon sauveur et mon Dieu !

Pour lire le psaume en entier cliquez ci-dessous.

anes

Publié dans : psaume du jour | le 24 septembre, 2015 |Pas de Commentaires »

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 9,18-22.

En ce jour-là, Jésus était en prière à l’écart. Comme ses disciples étaient là, il les interrogea : « Au dire des foules, qui suis-je ? »
Ils répondirent : « Jean le Baptiste ; mais pour d’autres, Élie ; et pour d’autres, un prophète d’autrefois qui serait ressuscité. »
Jésus leur demanda : « Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? » Alors Pierre prit la parole et dit : « Le Christ, le Messie de Dieu. »
Mais Jésus, avec autorité, leur défendit vivement de le dire à personne,
et déclara : « Il faut que le Fils de l’homme souffre beaucoup, qu’il soit rejeté par les anciens, les grands prêtres et les scribes, qu’il soit tué, et que, le troisième jour, il ressuscite. »

Publié dans : Evangile du jour | le 24 septembre, 2015 |Pas de Commentaires »

Bon vendredi.


p1s11

« Il faut que le Fils de l’homme souffre…, soit rejeté…et tué, et qu’il ressuscite »

    Etre homme signifie : être pour la mort ; être homme signifie : devoir mourir… Vivre, en ce monde, veut dire mourir. « Il s’est fait homme » (Credo) ; cela signifie donc que le Christ aussi est allé vers la mort. La contradiction qui est propre à la mort de l’homme atteint en Jésus son acuité extrême, car en lui, qui est dans une communion d’échange totale avec le Père, l’isolement absolu de la mort est une pure absurdité. D’autre part, en lui la mort a aussi sa nécessité ; en effet, le fait d’être avec le Père est à la source de l’incompréhension que les hommes lui témoignent, à la source de sa solitude au milieu des foules. Sa condamnation est l’acte ultime de la non-compréhension, du rejet de cet Incompris dans une zone de silence.

Du même coup, on peut entrevoir quelque chose de la dimension intérieure de sa mort. Chez l’homme, mourir est toujours à la fois un événement biologique et spirituel. En Jésus la destruction des supports corporels de la communication brise son dialogue avec le Père. Donc ce qui se rompt dans la mort de Jésus Christ est plus important que dans n’importe quelle mort humaine ; ce qui est arraché là, c’est le dialogue qui est l’axe véritable du monde entier.

Mais de même que ce dialogue l’avait rendu solitaire et qu’il était à la base de la monstruosité de cette mort, de même en Christ la Résurrection est déjà fondamentalement présente. Par elle, notre condition d’homme s’insère dans l’échange trinitaire de l’amour éternel. Elle ne peut plus jamais disparaître ; au-delà du seuil de la mort, elle se lève à nouveau et recrée sa plénitude. Seule donc la Résurrection dévoile le caractère ultime, décisif de cet article de notre foi : « Il s’est fait homme »… Le Christ est pleinement homme ; il le reste pour toujours. La condition humaine est entrée par lui dans le propre être de Dieu ; c’est le fruit de sa mort.

Commentaire du jour
Cardinal Joseph Ratzinger [Benoît XVI, pape de 2005 à 2013]
Der Gott Jesu Christi (trad. Fayard 1977, p. 85s)

 

Publié dans : Non classé | le 24 septembre, 2015 |Pas de Commentaires »

Saint Hermann.

Saint Hermann. dans Saint du jour sainth1a

(1013-1054)

 

 Surnommé  le boîteux en raison de ses importants handicaps. Il est le fils du comte d’Alshausen, il naît en 1013 en Souabe (Allemagne).

Il compense son handicap par de grandes aptitudes intellectuelles. Confié dès l’âge de 7 ans à l’abbaye de Reichenau, dont il devient finalement l’abbé. Hermann consacre une grande partie de son temps à étudier l’astronomie, la théologie, les mathématiques, l’histoire et la poésie, ainsi que les langues classiques (grec et latin).

Très brillant, il fabrique même des instruments de musique et conçoit des instruments destinés à l’étude de l’astronomie. Il inventa un astrolabe, une machine à calculer, divers instruments de musique.

Il meurt en 1054 et est inhumé dans la tombe de famille à Altshausen.

Publié dans : Saint du jour | le 24 septembre, 2015 |Pas de Commentaires »

Bon jeudi.

clipart-jesus-RcGKAajcL

 

« Mais qui est cet homme dont j’entends dire de telles choses ? »

« Hérode, qui était au pouvoir en Galilée ». Seigneur, le roi Hérode est inquiet. Il est rusé et il tremble dès que le moindre vent souffle sur le pays qu’il dirige au nom de César. Toi-même, tu le traites de « renard ». Ses réflexions intérieures sont incessantes. « Cet homme ne peut pas être Jean puisque je l’ai fait décapiter, mais alors qui est-ce ? – C’est Elie… C’est un ancien prophète ? » Hérode n’est pas juif et il ne connaît pas l’histoire du peuple qu’il gouverne. Et sa vanité et son orgueil le pousseront, si nécessaire, à exercer son pouvoir par la force pour les « faire revenir à la raison ». Pourtant, comme dans le cœur de tout homme, Dieu a semé le désir de le rencontrer. Hérode t’entend frapper, il réfléchit, il écoute, il se parle, mais il n’ouvre pas.

 

 

Cette méditation a été écrite par Cécile Beaure d’Augères, consacrée de Regnum Christi

Publié dans : Non classé | le 23 septembre, 2015 |Pas de Commentaires »
12345...113

Sitedneanan |
Harrisonvugr |
Tristanjjbo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | دروس وعبر
| Disciples du Christ -laïcs-...
| مديونة حنين